Parlons de vous

Comment faire des économies quand on construit sa maison ?

Être propriétaire, un grand rêve qui est, malheureusement, le plus souvent lié à beaucoup de frais. Mais si vous tenez compte de cela dès le début de la construction, vous pourrez très certainement faire pas mal d'économies. Voici les pos...

1. Comparez les prix 

Aussi banal que cela puisse sembler, comparez différentes offres est une étape primordiale du processus, les prix et les prestations comprises dans le cahier des charges pouvant effectivement fortement varier d’une entreprise à l’autre. Prenez donc bien votre temps lors de l’élaboration des plans du bien de vos rêves, car les décisions  que vous prendrez en cours de route pourraient avoir des conséquences sur le long terme. Seul celui qui compare suffisamment peut se faire une idée réaliste des frais liés à l'achat. Ainsi, d’un confrère à l’autre, il se pourrait bien que vous puissiez avoir une maison de qualité équivalente ou plus ou moins similaire pour une somme moins élevée. Mais attention : l’offre la moins chère n’est pas toujours la meilleure et la moins chère en fin de compte.  

Sachez que plusieurs possibilités s'offrent également à vous pour le financement de votre bien immobilier et que, ici aussi il vous est tout à fait possible de faire des économies.

Nos conseillers se feront un plaisir de vous informer, même en dehors des heures d'ouverture, dans l’agence Raiffeisen de votre choix ou directement à votre domicile. Fixez un rendez-vous ici.
 

Informez-vous au sujet de nos prêts immobiliers R-Logement

 

2. Evaluez l’importance de la localisation et de la grandeur de votre terrain 

Notez également qu’aussi bien la superficie que la localisation du terrain peuvent avoir, et c’est d’ailleurs le cas ici au Grand-Duché, une incidence  significative sur la valeur d'un bien immobilier et donc finalement sur son prix de vente. Un terrain avec un grand jardin pourrait donc, en fonction de votre situation, être un rêve de trop grande envergure compte tenu des prix pratiqués actuellement sur le marché. Réfléchissez donc bien à la surface dont vous avez vraiment besoin pour votre projet car les chances de pouvoir tomber sur la bonne affaire du siècle ne sont que très rares !

Bien entendu, la situation influence aussi le prix. Ainsi, plus vous vous trouverez près de Luxembourg-Ville et plus le prix du bien immobilier ou du terrain ira en croissant. 

 

3. Informez-vous sur les taxes et aides de l'État 

Ici aussi, il vous est tout à fait possible de faire des économies très facilement. En effet, plus le terrain et la maison seront petits et moins les taxes seront ainsi élevées.

Au Luxembourg, le taux appliqué pour les acquisitions à titre onéreux (c'est-à-dire moyennant paiement) d’une propriété immobilière (maison, appartement ou terrain à bâtir) s’élève à 7 % et comprend  les droits d’enregistrement pour lequel un taux de 6% est appliqué et les droits de transcription dont le taux s’élève à 1%. C’est donc, en définitive un poste qui ne peut être négligé au vu du coût qu’il représente.

Afin de diminuer les frais accessoires à l’acquisition d’un logement, le gouvernement a introduit un abattement, appelé crédit d’impôt (Bëllegen Akt), sur les droits d’enregistrement et de transcription pour toutes les personnes désireuses d’acquérir un immeuble (et certaines dépendances bâties) à des fins d’habitation personnelle. Ce crédit d’impôt est plafonné à 20.000 euros par acquéreur. Pour un couple, ce montant est doublé dès lors que le crédit d'impôt s'applique à chaque acquéreur individuellement. Si l'abattement forfaitaire n'est pas totalement utilisé, notez qu’il vous sera possible de le faire valoir ultérieurement pour d’autres acquisitons et ce, jusqu’à épuisement.

L'État offre toutefois différentes subventions dont vous pouvez bénéficier lors de la construction d'un logement. Au vu de la diversité des aides individuelles au logement mises en place pour la construction et l’amélioration de logements, nous vous recommandons de vous renseigner directement auprès d’un professionnel, en ce qui concerne les critères et conditions d’éligibilité actuellement en vigueur.

Pour ce faire, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos conseillers qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions et vous renseignera sur les différentes options qui s’offrent à vous.
 

6. Considérez les extras et équipements 

Lorsque l'on construit son chez-soi, on a beaucoup d’attentes et surtout plein d’idées débordantes quant à l'apparence finale du petit nid douillet qu’on est en train de construire.

Or, dans la réalité souvent, toutes nos espérances ne rentrent (et c’est bien dommage) malheureusement pas dans le budget. Par exemple, avez-vous simplement envie d’avoir une cave ou en avez-vous réellement besoin ? C’est une question importante à se poser, une cave représentant en effet un facteur de coût important.


 

7. Effectuez des travaux par vous-même 

Avez-vous déjà songé à effectuer vous-mêmes vos travaux ? Si non, envisagez peut-être cette possibilité qui vous  permettra de réaliser des économies substantielles pendant la phase de construction. Toutefois, restez bien réalistes. Effectivement, vous allez certainement économiser un bon paquet d’argent mais avez-vous bien évalué la charge de travail qui devra être fournie en conséquence ? Et puis, disposez-vous de du temps et des compétences nécessaires pour réaliser les travaux ? 

Vous avez bien réfléchi et vous êtes finalement décidé à effectuer vos mêmes les travaux. C’est un choix tout à votre honneur. Gardez cependant bien en tête que tous les travaux doivent être coordonnés avec les autres corps de métier, qui eux, travaillent d'après un calendrier fixe. Veillez donc bien à ne pas empiéter sur leur calendrier auquel cas vous risqueriez de devoir vous acquitter de certaines pénalités. 

 

8. Ne commencez pas tout en même temps

N'ayez pas l'ambition de tout faire parfaitement tout de suite, même si la tentation est grande. Donnez-vous un peu de marge de manœuvre sur le plan niveau financier. Par exemple pour les installations extérieures, vous pourriez envisager de les installer au fur et à mesure.

Vous aimeriez à tout prix avoir une cheminée à feu ouvert ? Notez ici aussi que vous pourrez toujours finaliser l’installation plus tard tout en prenant mégarde de prévoir le conduit directement pendant la phase de construction. Cela vous évitera ainsi un montage ultérieur qui pourrait vous être coûteux en temps mais aussi en argent.

 

9. Attention : ne recherchez pas l’économie à tout prix ! 

Faire des économies c’est bien, mais pas à tout vent. Ne tombez pas dans le piège des installations « bon marché » de prime à bord qui, ensuite, pourrait s’avérer être bien plus chères au final.  Le chauffage, par exemple, est un poste à ne pas négliger ! Ainsi, il serait  tentant de céder à la tentation de choisir un système de chauffage bon marché qui s’avérerait à long terme inefficace ou offrirait des solutions d'économie d'énergie insuffisantes. Dans des cas comme celui-ci, il vaut donc mieux confier cette tâche à un professionnel.

Et pour les tâches très techniques du type « installation électrique », notez que si vous choisissez de faire vous-même l’installation, vous ne pourrez dès lors pas user de la garantie « constructeur » en cas de complication puisque les travaux réalisés n’auront pas été réalisés par un corps de métiers.

Pour résumer, il faut tenir compte de nombreux paramètres, mais au bout du compte, le jeu peut vraiment en valoir la chandelle.