Parlons d'ici

Foyer Saint Antoine : une maison d'accueil provisoire pour les réfugiés

Le Foyer Saint Antoine : maison d'accueil provisoire pour les réfugiés. Suite à un besoin qui ne désemplit pas, le foyer a été rénové avec le soutient de la Banque Raiffeisen. 

Le Foyer Saint Antoine

2004 -  le Foyer Saint Antoine, situé route d'Arlon à Luxembourg a été rebaptisé „Foyer pour demandeurs de protection internationale“. Sa mission : acceuillir et accompagner des personnes demandeuses l'asile tout au long de leur intégration dans la société luxembourgeoise et sur le marché du travail. Le Foyer se donne tous les moyens pour rendre l'arrivée des réfugiés la plus agréable possible du fait de  du long et pénible voyage que ces derniers ont dû subir pour arriver finalement à bon port.

Après avoir passé les premiers jours dans une structure d'accueil, les réfugiés arrivent enfin au Foyer et y sont pris en charge. Grâce à leur proximité avec le Centre Hospitalier du Luxembourg (CHL), le Foyer Saint Antoine accueille prioritairement les personnes ayant un problème médical ou psychologique. Il offre également aux mineurs non accompagnés un premier foyer sûr au Luxembourg. 

 

L'expansion du Foyer

Dans sa forme initiale, le Foyer Saint Antoine avait une capacité d'accueil de 85 personnes, évidemment trop petite par rapport à la situation actuelle (nombre de demandeurs d'asile au Luxembourg : 2017 : 2322 ; 2016 : 2035 ; 2015 : 2 447). C'est pour répondre à ce besoin grandissant que la Congrégation des Franciscaines de la Miséricorde a demandé l'extension du Foyer par la construction d'un bâtiment supplémentaire. Au cours des 13 derniers mois, le Foyer Saint Antoine a donc été agrandi de façon a pouvoir apporter son aide à 87 personnes supplémentaires.

L'objectif principal est ici de pouvoir permettre aux jeunes adultes et aux familles avec enfants au Luxembourg de retrouver une vie paisible. Dans l'attente de l'achèvement de leur procédure d'admission en vue de l'obtention du statut de réfugié politique, les demandeurs d'asile doivent être préparés au mieux à leur future vie sur le territoire. C'est ainsi qu'il leur est notamment possible de suivre des cours de langues ou de prendre part à des formations professionnelles dans l'objectif qu'ils puissent repartir de zéro et s'intégrer à la société luxembourgeoise.

 

Raiffeisen aide

La Banque Raiffeisen a tenu à soutenir ce projet en tant que créancier. Cette initiative reflète parfaitement les valeurs coopératives de la Banque. En tant que banque coopérative, Raiffeisen ne suit pas une politique de maximisation des profits mais agit toujours dans l'unique intérêt de ses membres et clients.